Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Agir pour Noisy

Noisy-le-Sec : crise du stationnement, qui est le fautif ?

La rue Jean Jaurès hier (avec le tram) et aujourd'hui
La rue Jean Jaurès hier (avec le tram) et aujourd'hui

La rue Jean Jaurès hier (avec le tram) et aujourd'hui

Etude sur le déploiement du stationnement payant - 2016

Les Noiséens se plaignent de ne pouvoir stationner leur véhicule dans la plupart des quartiers. Il en résulte un stationnement anarchique, surtout le soir, et une répression aussi coûteuse qu’inefficace. La situation est critique en centre-ville gare et mairie, au Londeau, à Merlan et au Petit-Noisy.

Le matin de nombreux automobilistes extérieurs à la commune viennent garer leur véhicule dans les rues proches de la gare, avant d’aller prendre le RER. Ils occupent ainsi, gratuitement, des centaines de places au détriment des résidents et des commerçants.

Chacun est d’accord pour réduire la circulation automobile en ville mais que faire de nos voitures dont nous avons besoin, souvent pour aller au travail ?

Une étude sur le stationnement payant a été commandée et payée par la ville en 2015 mais elle est restée lettre morte.

Afin qu'elle soit connue et analysée, je la publie.

Chacun est d’accord pour constater que le système de « zone bleue » est inefficace, faute de surveillance suffisante. Curieusement, le parking Carnot en est exempté alors que la rue Dombasle vient d'y être intégrée.

Le parking de la place des Découvertes est à l’état d’abandon, ainsi que ceux des immeubles de Noisy-Habitat où des centaines de places sont inoccupées faute de sécurité et d’entretien.

De plus, le maire a supprimé deux parkings (19 mars et Clemenceau) et plus de 100 places en centre-ville dont 40 à côté de la Poste, de la Sécurité sociale et d’un important cabinet médical. Le tram n’en est pas responsable…

Nous proposons de mettre à l'étude après concertation un stationnement payant avec un tarif mensuel réduit pour les résidents et les commerçants.

La rénovation du parc des Découvertes est une nécessité urgente, de même que celle des parcs de Noisy-Habitat dont les places inoccupées pourraient être mises en location à l’heure ou au mois. Des solutions ont été créées récemment et peuvent s'appliquer rapidement.

Ainsi des solutions sont disponibles rapidement pour peu que le maire ait le courage de prendre des décisions.

L'immobilisme n'est pas une option. N'attendons pas l'arrivée du tram et les travaux pour se retrouver dans une impasse.

Il s'agit d'un sujet essentiel de vie quotidienne. Les Noiséens doivent être consultés et associés aux décisions à prendre.

Le débat est ouvert.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article